EN BREF

Contre le stress post-traumatique, Israël teste des thérapies à l'ecstasy

Victime de violences sexuelles, Nachum Pachenick a vécu un enfer pendant vingt ans, embourbé dans les symptômes du trouble de stress post-traumatique et incapable de mener une existence sereine jusqu'à ce qu'il expérimente un traitement par la MDMA, la molécule de l'ecstasy.

C'était une vie remplie de stress, de pressions, de nervosité, d'anxiété, de fatigue, raconte l'Israélien de 46 ansEn 2014, M. Pachenick entrevoit une issue: il prend part à des essais cliniques pour soigner les troubles de stress post-traumatique. Parmi les substances qui lui sont administrées, ainsi qu'à des dizaines d'autres patients, la MDMA.

Les résultats des deux premières phases ont été extraordinaires, affirme le Dr Keren Tzarfaty, psychologue chargée de former les médecins pour la MAPS en Israël.Un an après la fin de leur traitement, on constate que 68 % des personnes ayant reçu une thérapie incluant de la MDMA n'ont plus de syndrome de stress post-traumatique ou ne sont plus définies comme souffrant de cette pathologie, avance le Dr Tzarfaty.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Point.

Publicité

Commentaires (0)