EN BREF

Coronavirus : le dromadaire sans doute responsable de la transmission à l'homme

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le coronavirus MERS qui tue près de 40% des personnes infectées, principalement au Moyen Orient, serait transmis à l'homme par des dromadaires.

L'étau se ressere. Il est de plus en plus vraisemblable que le coronavirus MERS a été transmis à l'homme par des dromadaires selon une étude menée conjointement par des chercheurs américains et arabes, publiée dans la revue mBio. Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ce virus dit du Syndrome respiratoire du Moyen-Orient (Middle East Respiratory Syndrome, MERS) a touché de septembre 2012 au 7 février 2014, 182 personnes dans le monde. 79 en sont décédées.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)