EN BREF

Coronavirus: quelles recommandations en France pour les personnes revenant de Lombardie et Vénétie ?

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

La France a émis une série de recommandations pour les personnes revenant des deux régions italiennes touchées par le nouveau coronavirus, la Lombardie et la Vénétie, en leur demandant notamment d'éviter toute sortie non indispensable. En outre, les enfants de retour de ces régions ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l'école, au collège ou au lycée, selon ces mesures gouvernementales, qui portent sur les 14 jours suivant le retour (durée jugée suffisante pour couvrir la période d'incubation du virus). Ces recommandations étaient déjà en vigueur pour la Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao) et ont été élargies vendredi à Singapour puis dimanche aux deux provinces italiennes ainsi qu'à la Corée du Sud, a précisé le ministère de la Santé qui demande aux personnes qui reviennent de ces endroits d'éviter toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma...). Les travailleurs et les étudiants doivent aussi, dans la mesure du possible, privilégier le télétravail et éviter les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine...).

Pour toute question relative au virus, contactez le numéro vert : 0 800 130 000 (appel gratuit 7/7j de 9h à 19h)

Toutes les personnes de retour de ces endroits doivent prendre leur température deux fois par jour et surveiller l'apparition de symptômes d'infection respiratoire (toux, difficultés à respirer...). Il leur est également demandé de porter un masque chirurgical lorsqu'elles sont en face d'une autre personne et lorsqu'elles doivent sortir. Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l'école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à porter un masque toute la journée, selon ces recommandations, mises en ligne sur le site du gouvernement. En cas de signes d'infection respiratoire dans les 14 jours suivant le retour, les personnes concernées doivent contacter le 15 (Samu) et ne surtout pas se rendre chez leur médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination. Elles doivent enfin éviter tout contact avec leur entourage et porter un masque.

Par ailleurs, l'Italie organise ce 25 février à 16h une réunion des ministres de la Santé des pays voisins de la péninsule pour déterminer des lignes d'action communes face à l'épidémie, a fait savoir le ministère français de la Santé. La France, la Suisse, l'Autriche, la Slovénie, la Croatie, l'Allemagne et l'Union européenne seront ainsi représentées. 

Toute l'information sur le site du gouvernement

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)