EN BREF

Covid- 19 : une circulation épidémique enfin à la baisse, confirme Santé Publique France

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Les indicateurs de surveillance de l’épidémie de Covid-19 sont à la baisse. C’est la conclusion rendue par Santé Publique France dans son dernier point épidémiologique hebdomadaire, dont les chiffres sont arrêtés au jeudi 6 mai, quelques jours après la levée du troisième confinement. Pour la troisième semaine consécutive, l’agence note une diminution du nombre d’admissions en services de soins critiques (2 440, contre 2 971 la semaine précédente), pour un total de 5 520 patients. L’indicateur s’éloigne donc de la barre alarmante des 6 000 cas, qui avait été enregistrée le 26 avril. Les services de réanimation comptabilisent toutefois 1 403 admissions sur les sept derniers jours. Le nombre de personnes hospitalisées (28 487 au 4 mai, contre 30 341 au 27 avril), est en diminution, même s'il demeure à un niveau très élevé. La baisse s’observe aussi au niveau de la contamination : 150 275 nouveaux cas positifs au virus ont été comptabilisés au cours de la semaine (dont 21 712 cas sur les dernières 24 heures), pour une moyenne de 21 500 cas par jour. A titre de comparaison, au 25 mars, soit quelques jours avant l’annonce des nouvelles mesures de confinement, la moyenne était de 30 000. Enfin, le nombre de décès hebdomadaires dus au Covid reste élevé (222 sur les dernières 24 heures), ce qui porte à 1 995 le nombre de décès enregistrés entre le 26 avril et le 2 mai et à 105 879 depuis le début de l'épidémie. Santé Publique France note que si hospitalisations, cas confirmés et taux d’incidence, en diminution lui aussi de 20 % par rapport à la semaine précédente, semblent indiquer un léger recul de l’épidémie, celle-ci demeure à un niveau très élevé, et même supérieur à celui observé avant la levée du deuxième confinement. Quant à la pression hospitalière, elle est toujours persistante. Dans ces conditions et alors que le Chef de l'Etat accélère la campagne vaccinale, l'Agence réaffirme l’importance de maintenir un respect strict des gestes barrières. A l’heure actuelle, près de 16,5 millions de personnes ont reçu au moins un dose de vaccin, et 7,3 millions ont été entièrement vaccinées, soit environ 11 % de la population française.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)