EN BREF

COVID-19 en France : ce que disent les derniers chiffres

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Depuis le 1er mars, 4 503 personnes sont mortes, dont 471 décès enregistrés dans les hôpitaux au cours des 24 dernières heures, a annoncé le jeudi soir le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lors du point de situation quotidien sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus. Parmi les plus de 26 000 personnes hospitalisées, près de 6 500 sont en réanimation, soit 382 de plus en un jour, une hausse qui ralentit depuis lundi. Le directeur général de la Santé a par ailleurs indiqué qu'un excès de mortalité de 19 % avait été observé sur le territoire durant la semaine du 23 au 28 mars et que cet excès était exceptionnel dans 26 départements, dont huit en Ile-de-France (il a cité la Seine-Saint-Denis et le Haut-Rhin) et huit des dix départements du Grand Est — sans préciser quel niveau cet excès avait atteint dans chacun d'eux.

Se disant très attentif à [la] situation dans les établissements sociaux et médico-sociaux, Jérôme Salomon a signalé qu'actuellement, l'ensemble des établissements de type Ehpad n'a pas encore réalisé la totalité des remontées des cas et des décès. Ce sont donc de premiers chiffres partiels qui ont été présentés, avec de grandes inégalités de recueil entre régions. 14 638 cas suspects ou confirmés ont à ce jour été remontés parmi les 7 600 structures médico-sociales pour personnes âgées ou en situation de handicap. Parmi eux, 884 décès sont à déplorer. La base de donnée est, elle, toujours en consolidation. Il faudra donc attendre la remontée complète des signalements pour mesurer l'étendue de l'épidémie et d'analyse des zones les plus touchées. Saluant cet effort considérable de remontée de données, ainsi que le dévouement extrême des équipes, Jérôme Salomon a également appelé à favoriser la transparence au travers d'une communication régionale. Nous allons encourager les ARS à communiquer leurs chiffres.

Articles complets à lire sur Le Généraliste et sur Hospimedia

Lire le point épidémiologique par Santé publique France en date du 2 avril 2020

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)