EN BREF

Covid-19 : "les hôpitaux c'est environ 10% des clusters"

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le ministère recense près de la moitié des foyers de cas groupés ("clusters") en milieu professionnel, mais ce décompte inclut les établissements hospitaliers et médicaux sociaux. Les hôpitaux, c'est environ 10% des clusters, les établissements médico-sociaux, les Ehpad, c'est 20% et les entreprises privées 20%, détaillait jeudi sur Franceinfo Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP). En Ile-de-France, sur 81 foyers actifs lundi, un peu plus de 25% ont été détectés dans des entreprises, contre 18% dans les centres d'hébergement et d'insertion, 18% dans les établissements de santé et 7,5% dans les établissements médico-sociaux, a indiqué l'Agence régionale de santé.

Pour l'instant, les scientifiques établissent trois voies de transmissions pour le Sars-Cov-2. Le premier mode de transmission du coronavirus mis en évidence est celui des postillons, des gouttelettes de salive expulsées par une personne infectée quand elle tousse ou éternue, ou quand elle parle ou chante. Les scientifiques jugent que cela nécessite un contact rapproché, ces gouttelettes de 5 à 10 microns sont relativement lourdes et retombent rapidement. De même, le virus peut aussi se fixer sur une surface souillée par les gouttelettes. Toutefois, au bout de quelques heures, il n’est retrouvé qu’à l’état de traces, en quantité insuffisante pour contaminer. L’hypothèse d’une troisième voie de transmission gagne de plus en plus de poids : celle des aérosols, des micro-gouttelettes de moins de 5 microns contenant des particules virales exhalées par les malades. Ce mode de transmission ne peut être exclu, a déclaré l’OMS début juillet, notamment dans certains endroits fermés, comme les lieux très fréquentés et mal aérés et lorsque les gens y sont présents pendant une durée de temps longue.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur Charentelibre.fr

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)