EN BREF

Covid-19 : Le vaccin Pfizer autorisé pour les 5-11 ans aux Etats-Unis

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Dans la lutte contre le Covid-19, les Etats-Unis viennent de franchir une nouvelle étape : l’Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé vendredi 29 octobre la vaccination des enfants de 5 à 11 ans avec le produit Pfizer. Pour rappel, en septembre dernier, le laboratoire avait indiqué que son vaccin était bien toléré chez cette population, ce qui l’avait poussé à demander une autorisation de commercialisation d’abord sur le territoire américain, puis au Canada. C’est après un passage en revue rigoureux des essais cliniques menés par Pfizer sur plusieurs milliers d’enfants et démontrant 90,7 % d’efficacité que la FDA a choisi de valider l’utilisation du vaccin, qui concernera en tout 28 millions d’individus. Vacciner les jeunes enfants contre le Covid-19 est une étape supplémentaire vers un retour à la normale, a déclaré Janet Woodcock, commissaire par intérim de la FDA dans un communiqué, qui a tenu à rassurer les parents sur l’efficacité et la sûreté du vaccin. Néanmoins, un comité d’experts des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains a prévu de se réunir en ce début de semaine afin de rendre ensuite ses recommandations avant le lancement de la campagne vaccinale. A noter que le dosage du vaccin a été revu à la baisse (passant à 10 microgrammes, contre 30 microgrammes pour la dose standard) et que les flacons disposeront d’un bouchon orange pour se distinguer des flacons destinés au plus de 12 ans. Le vaccin Moderna, pour lequel une demande d’autorisation a également été soumise, est en revanche encore à l’étude afin d’évaluer les potentiels risques de myocardites. Les décisions de la FDA font souvent référence dans le monde et celle-ci pourrait donc présager de l’avis de l’Agence européenne des médicaments, qui analyse elle-même le produit afin d’en mesurer la balance bénéfice/risque chez cette catégorie de population. Et ce dans un contexte de reprise de l’épidémie de Covid en France, mais aussi sur le reste du territoire européen et notamment en Allemagne, où réapparaissent des foyers de contaminations et où le taux d’incidence s’élève à 154,8 cas sur 100 000 habitants (contre 110 la semaine précédente). Au total, selon l'AFP, l'épidémie de Covid-19 aurait fait 5 millions de morts dans le monde.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)