EN BREF

Covid-19 : quels sont les quatre scénarii de l’exécutif face à l’épidémie ?

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

L’exécutif a bâti sa stratégie de réponse à l’épidémie de coronavirus autour de quatre scenarii, qui vont d’une maîtrise de la circulation du virus à un reconfinement généralisé, en s’appuyant sur une quatre principaux d’indicateurs.

En effet, ceux-ci ont pour but de guider la réflexion des autorités et leur permettent de voir dans quel scenario chaque territoire se situe. Il s'agit, d’abord, du taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de cas répertoriés dans la population d’une région, d’un département, d’une ville… Ensuite, du taux de reproduction (R0), c’est à dire le nombre de personnes que chaque malade contamine. Au-dessus de 1, la circulation du virus s’accélère. Puis, du taux de positivité des tests, à savoir le nombre de tests positifs sur le total des tests effectués. Et enfin, du pourcentage de patients hospitalisés pour Covid-19.

En ce qui concerne les quatre scenarii, les deux premiers partent sur une épidémie maitrisée. Plus précisément,tout l’enjeu est de rester dans le scénario 1, dans lequel l’épidémie est sous contrôle, avec des indicateurs stabilisés, grâce au triptyque tester – tracer – isoler et des gestes barrières respectés. C’est pour l’heure ce scénario qui prévaut bon an mal an sur la majeure partie du pays.

Mais, certains territoires sont entrés dans le scénario 2 avec un ou des clusters critiques, signes d’une reprise locale de l’épidémie, selon la typologie du Conseil scientifique. Dans ce cas, il convient d’appliquer des mesures localisées et précoces. Les deux autres sont nettement moins optimistes. Dans le scénario 3, l’épidémie reprendrait "à bas bruit". Les indicateurs se dégraderaient alors, sans que l’on parvienne à remonter les chaînes de contamination. Les mesures seraient renforcées (tests, gestes barrières, isolements individuels, télétravail) jusqu’à l’échelle régionale, en fonction de plusieurs protocoles spécifiques très détaillés et prêts à l’emploi. Dans le scénario 4, l’épidémie atteint un stade critique car les efforts pour l’endiguer ont échoué. Il pourrait aboutir alors à un reconfinement général comme la France l’a connu de la mi-mars à la mi-mai. C'est d'ailleurs pour éviter cela que Jean Castex a appelé lundi les Français à ne pas baisser la garde face au Covid-19, à l'occasion d'une visite dans la métropole lilloise où le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics ouverts, comme ailleurs dans le pays.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Sud Ouest

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)