EN BREF

Covid 19 : reconfinement national d'au moins 3 semaines pour Israël

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le reconfinement redouté va devenir réalité pour trois semaines en Israël, première économie développée à prendre une telle mesure. Le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, a fait cette annonce dans un discours télévisé dimanche 13 septembre. Aujourd'hui, le gouvernement a décidé de mettre en oeuvre un confinement strict de trois semaines avec l'option d'étendre cette mesure, a ainsi déclaré le premier ministre israélien. Ce second confinement sera effectif à partir de vendredi 18 septembre, veille du Nouvel An juif, pour la fête de Rosh Hashana, se poursuivra pendant Yom Kippour et se terminera au dernier jour de Soukkot, vers le 9 octobre, ont précisé les autorités. Les écoles, les restaurants, les centres commerciaux et les hôtels devront fermer leurs portes et des restrictions de déplacement seront imposées. Le confinement devrait durer au moins trois semaines, date à laquelle les mesures pourraient être assouplies.  

Les autorités avaient imposé la semaine dernière un couvre-feu à une quarantaine de villes du pays, ce qui n'a pas empêché le nombre de cas de progresser. Le taux d'infection dans le pays est à la hausse avec actuellement 153 217 cas de Covid-19, dont 1 103 décès, pour une population de neuf millions d'habitants.

Ce reconfinement général est particulièrement mal vécu dans le pays alors que des menaces de désobéissance se font entendre de la part de restaurateurs ou de juifs religieux, ulcérés à l’idée de ne pas pouvoir se réunir durant les fêtes. En signe de protestation, le ministre ultraorthodoxe du logement, Yaakov Litzman, a d'ailleurs présenté sa démission dimanche.

Lire l'intégralité de cette information sur le site de Ouest-France

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)