EN BREF

Covid : la durée du certificat de rétablissement réduite à 4 mois au 15 février

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

A compter du 15 février, la durée maximale entre la précédente injection et la dose de rappel sera ramenée à quatre mois (contre 6 actuellement) pour pouvoir conserver le pass vaccinal, avait annoncé le gouvernement début janvier. C'est aujourd'hui chose faite, a indiqué le ministère de la Santé. La mesure s'applique à tous les certificats de rétablissement, y compris ceux émis avant le 15 février, pour les personnes âgées de 18 ans et plus. Les adolescents de 16 et 17 ans, quant à eux, n'ont pas l'obligation d'effectuer leur dose de rappel pour conserver leur pass vaccinal, même si celle-ci leur est recommandée et les 15 ans et moins ne sont pas soumis au pass vaccinal.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)