EN BREF

Covid long : le Parlement donne son feu vert à la création d'une plateforme de suivi

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le Parlement a définitivement adopté jeudi 13 janvier, par un vote du Sénat, une proposition de loi Union des Démocrates et Indépendants (UDI) visant à créer une plateforme de suivi pour mieux prendre en charge les personnes souffrant de Covid long, qui se caractérise par la persistance de symptômes chez un patient atteint des mois plus tôt par le Covid-19, y compris par des formes légères. Pour la rapporteure du texte au Sénat, Nadia Sollogoub (centriste), celle-ci doit permettre une prise en charge améliorée, une reconnaissance globale, cohérente avec l’organisation du système de soins, ce qui constituera selon elle un réel apport pour les patients.

Il y a une demande légitime de reconnaissance, a pour sa part affirmé la ministre chargée de l'Autonomie Brigitte Bourguignon. Ces patients, par leur nombre et leur diversité, représentent un enjeu organisationnel important pour notre système de santé, a-t-elle poursuivi. Pour la ministre, si la proposition de loi n'est pas indispensable à l'action, elle a le mérite de rappeler l'importance de cet enjeu (...) Notre souci est de lutter contre l'errance médicale et le recours à des traitements non adaptés, a-t-elle encore indiqué.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)