EN BREF

Crise sanitaire : la Martinique bientôt au bout du tunnel ?

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Alors que les tout derniers indicateurs sanitaires liés au Covid-19 en métropole sont encourageants (12 696 cas confirmés supplémentaires en 24h ; 1 204 hospitalisations en réanimation au cours des 7 derniers jours), la situation évolue favorablement en Martinique aussi. Suite à un premier assouplissement,le 25 novembre dernier, des mesures sanitaires liées à l'épidémie de coronavirus en Martinique, un second s'amorce en raison de l'amélioration continue des indicateurs, désormais très nettement en-dessous des seuils d'alerte. C'est ce qu'ont annoncé, hier, Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer, et Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé. En concertation, les autorités locales et sanitaires, les élus ainsi que les acteurs socio-économiques planchent sur de nouvelles mesures adaptées au territoire. A partir du 8 décembre, les restrictions de circulation seront levées pendant la journée. En revanche, un couvre-feu nocturne sera instauré de 21h à 4h du matin. L’attestation dérogatoire de déplacement ne sera donc plus nécessaire que pendant cette plage horaire. En fonction de l’évolution de la situation épidémique dans les deux prochaines semaines, ce couvre-feu sera réexaminé. Si les indicateurs épidémiologiques restent orientés à la baisse, les restaurants pourraient rouvrir à condition de respecter strictement un protocole sanitaire renforcé à partir du 15 décembre.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)