EN BREF

Le décret sur les IPA attendu pour fin Juin

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

Lors de la Paris Healthcare Week 2018, la DGOS a tenu un point presse afin de communiquer sur les dernières nouvelles concernant le décret sur la pratique avancée attendu prochainement fin juin. Tous les infirmier(e)s pourrons devenir IPA après trois ans d'exercice et une formation universitaire de deux ans niveau master. Trois options pourront d'ores et déjà être mises en place par les universtités dès la rentrée 2018. Le premier cursus centré sur les pathologies chroniques stabilisées, la prévention, les pathologies courantes et les soins primaires devra être obligatoirement proposé. Les deux autres formations concernent l'oncologie-l'hématologie et les maladies chroniques rénales, la dialyse et la transplantation rénale. La DGOS espère ouvrir une 4ème option sur la psychiatrie et santé mentale en 2019, ce qui, n'a pas pu être fait cette année faute de conscensus. Pour les professionnels bénéficiant déjà d'un master des passerelles seront possibles. Cette formation devrait comprendre des périodes de cours et de stages. Les universités devront donc trouver des formateurs et des maîtres de stage pour accueillir les étudiants. Les diplômés de cette formation qui sortiront en 2020 pourront exercer à l'hôpital comme en ville avec comme impératif exercer en équipe.

Au niveau des rémunérations de cette nouvelle profession, des négociations conventionnelles ad hoc vont avoir lieu afin de permettre une juste valorisation de cet exercice, explique Cécile Courrèges, directrice générale de l'offre de soins. A première vue, il s'agira plutôt de rémunéraitions au forfait plutôt qu'à l'acte car le but des IPA sera d'optimiser le parcours de soins des patients. Elle a également souligné qu'ils attendaient beaucoup des observations sur le terrain afin d'adapter les textes par la suite, rappelant  l'importance du travail en équipe. Nous n'en sommes qu'au début de l'histoire, a-t-elle affirmé. En tout cas, il y aura probablement encore quelques péripéties avant le dénouement.

Retour au sommaire du dossier Pratique avancée

Publicité

Commentaires (1)

Thomas IDE

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#1

Et alors???

"le décret sur la pratique avancée attendu prochainement fin juin".... nous sommes en juillet, rien de neuf à l'horizon pour les infirmiers. Il semblerait que ce décret se fasse encore attendre. Pourtant la promesse d'évolution et de reconnaissance de notre métier bien était belle de la part de notre ministère mais encore une fois c'est une coquille vide.
Alors que les généralistes se désintéressent de plus en plus du premier recours il serait grand temps de trancher la question de ce décret d'application!