EN BREF

La dépression doit être mieux identifiée

    Suivant

Près d'un Français sur 10 aurait connu un épisode dépressif au cours des 12 derniers mois, pourtant la prise en charge de la dépression n'est pas satisfaisante en France, selon la Haute autorité de santé (HAS) qui relève, notamment, un mauvais usage des antidépresseurs et des problèmes de repérage de la maladie. Environ 40% des personnes souffrant de dépression ne recourent pas aux soins dans notre pays, ce qui a des effets délétères sur leur vie quotidienne et aggrave le risque de suicide, note l'autorité sanitaire, qui a publié, au mois de novembre, des recommandations pour aider les médecins généralistes, en première ligne pour détecter la dépression. A l'inverse, certaines déprimes passagères ou certains troubles psychiques graves sont parfois pris pour des dépressions et traités de façon inadéquate, souligne encore la HAS.

Retrouvez toutes les informations sur le site de la HAS.

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Publicité

Commentaires (0)