EN BREF

Des directives pour les infirmiers anesthétistes publiées par le CII

A l'occasion de la Journée mondiale de la chirurgie, le Conseil International des Infirmières (CII) publie des Directives pour les infirmières anesthésistes. Une démarche destinée à documenter l'exercice infirmier en pratique avancée afin de soutenir et reconnaître ces fonctions pour contribuer à redresser des systèmes de santé fragiles, écrivait en avril 2020 le Conseil. Pour ces directives en particulier, le CII s'est appuyé sur la résolution de 2015 de l’Assemblée mondiale de la Santé (WHA68.15, p.188), visant à développer les soins chirurgicaux d’urgence, les soins chirurgicaux essentiels et l’anesthésie en tant que composantes de la couverture sanitaire universelle et garantir que d’ici à 2030, cinq milliards de personnes à travers le monde puissent avoir accès à des soins chirurgicaux et d’anesthésie sûrs et abordables. Les pays ayant adopté la résolution peuvent utiliser ces directives pour renforcer le rôle des infirmières anesthésistes en vue de dispenser des soins d’anesthésie sûrs et abordables à leurs populations. Annette Kennedy, la Présidente du CII, a remercié la Fédération internationale des infirmiers anesthésistes pour sa contribution et commenté cette parution en insistant sur le fait que durant la pandémie de COVID-19, le rôle des infirmières anesthésistes, comme des autres infirmières de pratique avancée, a été vital pour les soins, le traitement et même la survie des patients [et que] ces directives visent à clarifier le rôle et la pratique des infirmières anesthésistes et à faire en sorte que la fonction continue d’évoluer pour appuyer des soins d’anesthésie sûrs et abordables aux populations du monde entier. Mobilisé aux côtés des IADE partout en France le 17 mai dernier pour une reconnaissance statutaire de la spécialité et la révision des grilles indiciaires afférentes, le SNIA a réagi en rappelant que la pratique avancée ne lui est toujours pas accessible. 

Publicité

Commentaires (0)