EN BREF

Des "pieuvres thérapeutiques" pour les prématurés québécois

Âgés d’à peine quelques semaines, les bébés prématurés de l’Unité néonatale du CHUL de Québec peuvent maintenant « s’accrocher » à des petites « pieuvres thérapeutiques » imprégnées de l’odeur de leurs parents et qui rappellent le cordon ombilical. Les tentacules permettent au bébé de s’y accrocher, lorsque les infirmières doivent donner des soins stressants comme l’intubation pour un gavage ou un prélèvement de sang, indique Isabelle Taquet, infirmière et instigatrice du groupe de bénévoles qui les fabrique à Québec.

La suite est à lire sur journaldequebec.com

Publicité

Commentaires (0)