EN BREF

Diabète : attention aux système de gestion de la glycémie "fait maison"

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

Suite à des signalements remontés par des professionnels de santé, l’ANSM appelle à la prudence vis-à-vis des logiciels et applications offrant la possibilité d’élaborer soi-même un système de gestion automatisée de la glycémie ou « pancréas artificiel ».

Ces programmes sont proposés en libre accès en dehors de tout cadre réglementaire et sont sans garantie de sécurité pour les patients, prévient l’agence du médicament. Les utilisateurs s’exposent donc à des complications potentiellement graves (hyper ou hypoglycémies sévères, acidocétoses, rétinopathies foudroyantes) induites par l’administration de mauvaises quantités d’insuline.

Mais en parallèle, certains sites internet ont mis à disposition des patients des tutoriels pour les guider dans l’installation d’applications ou de logiciels permettant d’élaborer soi-même un système en boucle fermée, sans aucune conformité. En effet, à ce jour, « aucun programme permettant de créer soi-même un système d’administration d’insuline en boucle fermée ne dispose d’un marquage CE, ce qui rend à ce stade leur utilisation potentiellement dangereuse ».

Compte tenu de ces éléments, l’ANSM appelle les diabétiques à ne pas installer ces systèmes "DIY" (do it yourself), et les professionnels de santé à être vigilants quant à leur recours.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du Généraliste

Retour au sommaire du dossier Diabète

Publicité

Commentaires (0)