EN BREF

Dipa : les Libéraux de Santé toujours en attente d'ajustements

Leurs questions sont toujours en suspens. Sur le dossier du dispositif d'indemnisation pour perte d'activité (Dipa), les Libéraux de Santé, qui regroupent 11 syndicats représentatifs de professionnels de santé libéraux (LDS)*, attendent toujours les ajustements demandés face à ce qu'ils considèrent être des incohérences du dispositif. Déjà au mois de septembre dernier, dans un communiqué intitulé Aides covid, la double peine, ils pointaient du doigt le calcul injuste du remboursement de ce soutien financier massif et inédit apporté par l’Etat aux soignants libéraux durant la pandémie.

Extension à tous les libéraux remplaçants

Les Libéraux de Santé se réjouissent avoir appris au début du mois de novembre l'ouverture du dipa aux médecins remplaçants mais rappellent que ce dispositif est encore loin de répondre aux attentes des professionnels de santé. Pour un système plus juste, le Dipa doit aussi être étendu aux remplaçants des autres professions de santé libérales et le système de calcul, inique et peu lisible, doit être revu, martèlent-ils dans un nouveau communiqué commun.

Système de calcul à revoir

Les onze syndicats représentatifs des professions de santé libérales réunies au sein des Libéraux de Santé, ont fait remonter plusieurs fois aux services de la Cnam les incohérences du dispositif depuis sa mise en place, chaque profession faisant face à des besoins spécifiques, soulignent-ils, s'inquiétant de rester sans réponse de la Cnam, alors même que l’étalement des remboursements doit démarrer mi-décembre et que certains prélèvements automatiques ont commencé. Les libéraux, qui ne cachent pas leur désarroi sur ce dossier, attendent donc un système plus équitable pour tout le monde et la remise à plat de l’algorithme de calcul de base du Dipa.

*Les Libéraux de Santé regroupent 11 syndicats représentatifs de professionnels de santé libéraux : les CDF, la CSMF, la FFMKR, la FNI, la FNO, la FNP, la FSPF, le SDA, le SDB, le SML et le SNAO

Publicité

Commentaires (0)