EN BREF

Produits sanguins labiles : les IDE peuvent désormais surveiller en l’absence d’un médecin

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Le décret numéro 2019-105 du 15 février 2019 permet aux infirmiers diplômés d’Etat (IDE) d’assurer notamment la surveillance des opérations de prélèvement de produits sanguins labiles en l’absence physique d’un médecin sur les lieux. Jusqu’à présent, la surveillance du déroulement des opérations devait être assurée par des personnes satisfaisant aux conditions d’exercice de la médecine et étant titulaires du diplôme d’études spécialisées complémentaires d’hémobiologie-transfusion, de la capacité en technologie transfusionnelle, du diplôme universitaire en transfusion sanguine ou d’un diplôme de médecine du don figurant sur une liste fixée par arrêté du ministre de la Santé.

Le prélèvement peut désormais être également assurée par des infirmiers dès lors qu’ils justifient de l’équivalent de deux ans d’expérience dans l’activité de collecte, l’encadrement ou la coordination des soins ; ont suivi une formation spécifique relative à la surveillance du déroulement du prélèvement ; bénéficient d’un moyen de communication pour joindre à tout moment un médecin. Un arrêté du ministère de la Santé doit encore venir préciser les modalités d’application de ces dispositions.

Lire l’article dans son intégralité sur actualitedudroit.fr  

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)