EN BREF

Les dysfonctionnements érectiles : un tabou chez les hommes ?

La Start-up Charles.co au service de la santé masculine, a réalisé, en avril dernier, une enquête auprès de l’IFOP afin de faire un état des lieux des problèmes érectiles et de lever le voile sur ce tabou qui touche de plus en plus de Français. En effet, il ressort que les problèmes d’érection sont en hausse : 61% des Hommes en ont déjà vécu un au cours de leur vie contre 44% en 2005 et 49% en 2010. Ces problèmes d’érection sont d’autant plus problématiques que la majorité de la gente masculine a une conception très phallocentrée de la sexualité et du plaisir sexuel masculin explique François Kraus, directeur du pôle "Genre, sexualités et santé sexuelle" à l’Ifop. L'enquêtre relève aussi qu'1 Français sur 4 a déjà souffert de complexes sur la taille de son sexe en érection.

Autre enseignement, l'impact des écrans - YouPorn, Netflix...- et des réseaux sociaux - Facebook, Twitter, Instagram... - sur la libido. En moyenne, 41% des hommes qui y sont "accros" affirment avoir déjà eu un problème érectile au cours des 12 derniers mois. Les problèmes physiques - fatigue physique, excès de nourriture, stress... - sont avancés plutôt qu’un problème psychologique car selon les hommes, cela remet moins en cause leur virilité. Et quelle attitude adoptée face au partenaire : 1 Français sur 3 ayant déjà rencontré des problèmes d’érection au cours de sa vie a déjà menti à sa - ou son - partenaire pour masquer un problème sexuel. Une tendance plus accentuée chez les Hommes de moins de 30 ans qui sont 60% à avoir déjà donné une fausse excuse à leur partenaire.

L'enquête souligne l'usage de différents moyens afin de remédier aux dysfonctions érectiles et notamment cocaïne, alcool, aphrodisiaques pour les les plus jeunes, médicaments améliorant l'érection pour 38% des répondants (il est noté un manque de confiance, de fiabilité ou de sécurité de ce type de médicaments achetés le plus souvent sur internet..). Les dysfonctionnements érectiles semblent demeurer tout de même un sujet tabou : seuls 26% des hommes ayant déjà rencontré des problèmes d’érection au cours de leur vie en ont déjà parlé à quelqu’un et seulement un quart ont consulté un professionnel de santé.




Publicité

Commentaires (0)