EN BREF

Ebola : un médicament antipaludéen réduit la mortalité des malades

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

La prise d'un antipaludéen réduit la mortalité des patients atteints de maladie à virus Ebola, indique une étude menée en 2014 dans un centre de traitement MSF au Liberia. Il est par ailleurs préconisé d’utiliser comme antipaludéen d’emblée l’association artemether-lumefantrine plutôt que la combinaison artesunate-amodiaquine du fait que cette dernière est susceptible d’entraîner des effets secondaires sur le foie.

La suite est à lire sur sciencesetavenir.fr

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)