EN BREF

Ebola : pourquoi l'infirmière britannique n'est-elle toujours pas guérie ?

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Pour la troisième fois en moins de deux ans, l'infirmière britannique Pauline Cafferkey, infectée par Ebola en Sierra Leone en 2014, a dû être hospitalisée en raison de complications causées par la persistance du virus dans certains organes. Déjà déclarée guérie deux fois, elle a été placée en isolement mardi 23 février 2016. Pour cause, le virus Ebola fait preuve d'une persistance importante dans l'organisme des survivants et dans le cas de cette infirmière c'est dans le cerveau que le virus s'est réactivé. Sylvain Baize, virologue en première ligne de la lutte contre l'épidémie, explique ce qu'il y a à craindre.

La suite est à lire dans sciences & avenir

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)