EN BREF

EHPAD : un médecin démissionne faute de réaction de l'Etat

Le médecin d’un établissement pour personnes âgées de Vendée avait annoncé envisager démissionner si des postes nouveaux n’étaient pas créés pour améliorer l’accompagnement quotidien des résidents et les conditions de travail des professionnels. Faute de réactions concrètes de l’Etat, ce médecin a donc présenté hier sa démission.

Les sous-effectifs continuels conduisent aujourd’hui à des situations inacceptables où les professionnels, en établissement comme à domicile, ne passent pas assez de temps pour accompagner correctement nos aînés fragilisés. Il est donc urgent que l’Etat engage des mesures à très courts terme en créant, dès 2019,40 000 emplois nouveaux (soit 2 postes supplémentaires dans chaque service à domicile et établissement).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site AD-PA.

Publicité

Commentaires (0)