EN BREF

Des Ehpad ont mis en place un label Humanitude

Cet article fait partie du dossier:

Exercer dans le privé

    Précédent Suivant

Une centaine d'Ehpad ont choisi de former leur personnel à un label exigeant baptisé "Humanitude" qui privilégie la relation avec la personne âgée. Cette démarche est issue des recherches de deux enseignants d'éducation physique et sportive, Rosette Marescotti et Yves Gineste, qui ont travaillé sur la manutention des malades et ont construit une philosophie du soin.

Concrètement, plus de 150 techniques permettent de prendre soin sans violence, en s'appuyant sur le regard, les paroles, le toucher, la position debout (au minimum 20 minutes). Aucun soin ne doit être réalisé "de force". C'est un changement complet de culture, décrit Annie de Vivie, dont la société pilote le déploiement des formationsAu lieu d'imposer l'organisation à la personne, c'est l'organisation qui s'adapteQuand un résident nous dit qu'il ne veut pas se doucher le matin, on peut remettre ça à l'après-midi, c'est pas la fin du monde, explique Lamine Thiam, infirmier aux Opalines, en Seine-saint-Denis.

C'est pourtant contraire à la culture du soin des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), calquée sur l'hôpital. Les soignants sont formés à faire les toilettes le matin au pas de charge pour que le grand professeur qui passe avec le staff à midi trouve tout le monde lavé et changé. Mais moi je n'ai pas le grand professeur qui passe !, s'exclame Valérie Eymet, directrice de la résidence Massy-Vilmorin, dans l'Essonne. Cette démarche a été citée par le récent rapport Libault. A l'heure actuelle, vingt-et-un établissements ont obtenu le label, et une centaine ont entamé la démarche ; cela qui reste faible par rapport aux 600.000 lits en Ehpad...

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du nouvelobs.com.

Retour au sommaire du dossier Exercer dans le privé

Publicité

Commentaires (0)