EN BREF

EHPAD : les syndicats réclament des mesures immédiates à l'Elysée

300 blouses blanches pour autant de personnels des Ehpad ou des services à domicile. Aux abords de l'Élysée, ils dénoncent leurs conditions de travail. Les personnels ne sont pas remplacés pendant les congés. Quand quelqu'un tombe malade, on rappelle les gens sur leurs RTT..., déplore une assistante médicale. Une pétition de 30 000 signatures appelle à des mesures urgentes, et d'abord à une augmentation des soignants en Ehpad, au moins 6 pour 10 lits. Cette présence humaine passerait aussi par le retour des emplois aidés.

Puisqu'en Ehpad ou à domicile, le métier n'est pas attractif, la profession demande des augmentations de salaire, notamment pour les temps partiels subis. Tout le système en France de l'aide aux personnes âgées ne tient que parce qu'à domicile, il y a des femmes qui sont payées moins que le smic. Ce n'est pas supportable. Il faut une augmentation des salaires dans tout le secteur, martèle Pascal Champvert, le président de l'Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur Franceinfo.fr

Publicité

Commentaires (0)