EN BREF

Élections URPS : les Mahorais discriminés

Dans un communiqué de presse daté du 18 mai 2015, le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil) dénonce la discrimination dont sont victimes les professionnels de santé libéraux exerçant à Mayotte. Ces derniers ne pourront en effet pas voter lors des deuxièmes élections aux Unions Régionales des Professions de Santé (URPS). Ainsi, le Sniil réclame que leur droit de vote aux élections URPS fasse l'objet d'un amendement dans la future loi de modernisation du système de santé. [...] Il serait en effat inadmissible que les libéraux mahorais ne soient pas traités sur un même pied d'égalité que leurs confrères et consoeurs métropolitains, ou, même, ultramarins.

Pour en savoir plus : sniil.fr

Creative Commons License

Publicité

Commentaires (0)