EN BREF

Elle est devenue infirmière malgré sa surdité profonde

Tanya Al-Khudri est la première infirmière sourde diplômée à Genève. Elle s’est battue contre les préjugés qui lient surdité à incapacité.

« Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu devenir infirmière. Mais aussi loin que je me souvienne, on m’a toujours dit que je n’y arriverais pas. » Tanya Al-Khudri a donné tort aux briseurs de rêves. Cette Genevoise de 24 ans est devenue l’an passé la première infirmière sourde diplômée du canton. A l’occasion d'une conférence à la mi-décembre, elle a raconté son combat pour briser les stéréotypes et pour prouver qu’être sourde ne signifie pas être incompétente.

Lire la suite sur tdg.ch

Publicité

Commentaires (1)

BRONCO

Avatar de l'utilisateur

41 commentaires

#1

A quand en France ?

Au cours de sa carrière d'IDE dans un CHU mon épouse a été mise en retraite d'office au motif d'une perte totale de sa voix suite à une dysphonie spasmodique . Aucun poste aménagé ne lui a été proposé .
Par contre une agence d'interim a été capable de lui trouver un poste aménagé d'IDE au sein d'un EFS .

Comme quoi la fonction publique hospitalière aurait quelques leçons à apprendre auprès du secteur privé .