EN BREF

«En mettant ma voiture en fourrière, ils ont mis en danger mes patients !"

Elles se disent traquées par des agents verbalisateurs zélés qui les poursuivent dans leurs missions. Les infirmières libérales doivent tous les jours trouver des dizaines de places pour se rendre chez leurs patients. Un exercice impossible. À Lille, la police municipale a même un peu dérapé en envoyant à la fourrière le véhicule d’une infirmière en rendez-vous…  Ils ont mis en danger mes patients ! C’est totalement incroyable, les agents ne pouvaient pas ne pas savoir que j’étais en visite chez un patient. Tout l’indiquait : mes caducées, mes sacs ouverts, les warnings de ma voiture. Comment ont-ils osé ? C’est une aberration totale. C’était les vacances scolaires, il n’y avait aucune circulation dans les rues endormies, il était 7 h 15. Et je le rappelle, je ne gênais personne !

La suite est à lire sur lavoixdunord

Publicité

Commentaires (3)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

640 commentaires

#3

rho l'excuse des patients

c'est comme en soin, quand on reviens sur les repos, pour les patients....

j'ai pas fait de libéral mais j'ai fait du soins à domicile : ben je me trouvais une place e t je faisais un peu de pédibus. et si les patients parlent du retard, ben je renvoyais vers mon employeur

Sérieusement, le soin à personne malade justifie de ne pas respecter le code de la route ?

binoute1

Avatar de l'utilisateur

640 commentaires

#2

rho l'excuse des patients

c'est comme en soin, quand on reviens sur les repos, pour les patients....

j'ai pas fait de libéral mais j'ai fait du soins à domicile : ben je me trouvais une place e t je faisais un peu de pédibus. et si les patients parlent du retard, ben je renvoyais vers mon employeur

Sérieusement, le soin à personne malade justifie de ne pas respecter le code de la route ?

binoute1

Avatar de l'utilisateur

640 commentaires

#1

rho l'excuse des patients

c'est comme en soin, quand on reviens sur les repos, pour les patients....

j'ai pas fait de libéral mais j'ai fait du soins à domicile : ben je me trouvais une place e t je faisais un peu de pédibus. et si les patients parlent du retard, ben je renvoyais vers mon employeur

Sérieusement, le soin à personne malade justifie de ne pas respecter le code de la route ?