EN BREF

ESI: Des frais illégaux prélevés directement sur leur compte bancaire !

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

La polémique sur les frais illégaux réclamés par l'IFSI du CHU de Nantes continue. Et pour cause : certains étudiants en soins infirmiers ont remarqué que cet argent a été prélevé directement sur leur compte bancaire. La Fnesi, outrée, dénonce cela par communiqué.

En effet, l'IFSI du CHU de Nantes avait dernièrement saisi les huissiers pour réclamer ces frais aux étudiants concernés. Or, les ministères de tutelle ont rappelé le caractère illégal de ces frais par une note d’instruction interministérielle suivie d’un arrêté paru le 23 janvier 2020. Malgré cela, l’IFSI du CHU de Nantes persiste dans cette pratique en imposant toujours le règlement des 203,58€ de frais complémentaires illégaux, souligne la Fnesi. Ainsi, suite au refus justifié de plus de 300 étudiants en soins infirmiers de payer cette somme indument réclamée, des saisies sur compte bancaire ont été effectuées ce week-end !

L'IFSI en question prétendrait, toujours selon la Fnesi, de ne pas avoir d’enveloppe budgétaire suffisante pour financer la formation en soins infirmiers. Un argument irrecevable pour les intéressés qui se mobiliseront rapidement contre cette pratique ne respectant en rien le cadre législatif. Les ESI sont donc considérés comme manne financière pour pallier au manque de financement de l’IFSI. La Fnesi dénonce cette pratique illégale qui ne permet en rien de contribuer à l’attractivité de l’hôpital, s'énerve la Fédération.

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)