EN BREF

Essai clinique de Rennes : des chiens morts lors de la phase préclinique

Plusieurs chiens sont morts en testant la molécule ensuite administrés à des hommes lors d'un essai thérapeutique mené à Rennes par le laboratoire Biotrial.

Alors que cinq personnes ont été hospitalisées au CHU de Rennes en neurologie après un essai clinique qui a mal tourné et qui a tué l'un des volontaires, "Le Figaro" pointe certains manquements graves de Biotrial, l'instigateur des essais, qui aurait dû conduire le laboratoire à plus de prudence. Ainsi, selon le quotidien, les essais précliniques réalisés par Biotrial sur des animaux se sont révélés loin d'être concluants : la molécule (destinée à lutter contre la douleur et l'anxiété), qui a ensuite été testé sur les hommes, a entraîné la mort de plusieurs chiens cobayes.

Lire la suite sur nouvelobs.com

Publicité

Commentaires (0)