EN BREF

L'étude santé du jour : boire du thé réduit les risques non-cardiovasculaires

Une étude menée en France révèle que les buveurs de thé réguliers ont 24% de risques de moins que les autres de mourir à cause d'une maladie liée au coeur. Mais la boisson elle-même n'est peut-être pas la seule responsable...

La suite est à lire sur metronews.fr

Publicité

Commentaires (0)