EN BREF

Les étudiants libres de faire état de leurs croyances religieuses dans les IFSI

    Précédent Suivant

Le Conseil d'Etat a tranché sur la question de la laïcité dans les Instituts de Formation Paramédicaux. Les étudiants et étudiantes en soins infirmiers (ESI) sont libres de faire état de leurs croyances religieuses au sein des Instituts de Formations en Soins Infirmiers (IFSI). Telle est la décision rendue le 28 juillet dernier par l'institution, une décision saluée par la Fédération Nationale des étudiants en soins infirmiers, dans un communiqué mis en ligne mardi 8 août.

En février 2016, le Conseil d’Administration s’était saisi de ce sujet et faisait état de l’inadéquation entre l’arrêté du 21 avril 2007, relatif au fonctionnement des instituts de formation paramédicaux interdisant le port de signes religieux et limitant les libertés vestimentaires sur les lieux de cours et la réglementation en vigueur dans l’enseignement supérieur, précise encore la FNESI. Si le principe de neutralité du service public s’applique aux établissements de soins et donc aux lieux de stage du secteur public, il n’en est pas de même pour les instituts de formation paramédicaux qui font partie du secteur de l’enseignement supérieur, comme le souligne le Conseil d’État

Nous saluons cette décision du Conseil d’État et alertons les Ministères de la Santé et de l’Enseignement Supérieur sur les nombreux retards qu’accusent nos IFSI vis-à-vis des Universités, souligne enfin la FNESI.

Lire le communiqué dans son intégralité sur le site de la FNESI

Retour au sommaire du dossier Croyances et soins

Publicité

Commentaires (0)