EN BREF

Exercice de l’activité d’assistant médical : l'arrêté est paru

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

C'est l'Arrêté du 7 novembre 2019 relatif à l’exercice de l’activité d’assistant médical qui le précise, en application du dernier alinéa de l’article L. 4161-1 du code de la santé publique, sont autorisés à exercer auprès d’un médecin exerçant en ville, à titre libéral ou à titre salarié en centre de santé, la fonction d’assistant médical, les détenteurs des qualifications professionnelles suivantes :

  • a) Le diplôme d’Etat d’infirmier (DEI) ;
  • b) Le diplôme d’Etat d’aide-soignant (DEAS) ;
  • c) Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture (DEAP) ;
  • d) Le certificat de qualification professionnelle (CQP) d’assistant médical.

Une formation d’adaptation à l’emploi dans le champ de l’organisation et de la gestion administrative d’un cabinet médical est requise pour les assistants médicaux non détenteurs du certificat de qualification professionnelle d’assistant médical, dans un délai de trois ans après leur prise de fonction.

Arrêté du 7 novembre 2019 relatif à l’exercice de l’activité d’assistant médical - JORF n°0263 du 13 novembre 2019 (texte n°11)

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)