EN BREF

Exposition de toiles faites par des patients à la chapelle de l’Hôtel-Dieu.

    Suivant

La huitième édition de l’exposition Premiers pas, issue du partenariat entre l’hôpital et le musée d’art et d’histoire de Dreux, s’est ouverte, hier et durera jusqu’au 22 septembre. Vous pourrez venir admirer les œuvres des patients de l’hôpital à la chapelle de l’Hôtel-Dieu.

Tout au long de l’année, des patients de l’hôpital de jour et de la psychiatrie générale ont participé à des ateliers menés par Delphine Eristov, chargée des publics du musée. Les patients, mais pas seulement ! Lors de ces ateliers, les soignants se prennent aussi au jeu de la création : Pour une fois, on est tous dans le même bateau. Nous, les soignants, sommes dans une autre position, on ne doit pas intervenir comme d’habitude, nous sommes tous sous l’autorité de Delphine Eristov. C’est enrichissant pour les patients comme pour nous , raconte Gaëlle Riou, ergothérapeute.

Chaque semaine, les patients sont amenés à créer au sein même du musée ou dans ses ateliers, lors de séances d’une à deux heures. Je mets tout le monde en difficulté, mais ils jouent tous le jeu, même si pour certains, c’est plus compliqué, explique Delphine. Je base toujours l’atelier sur une ou plusieurs œuvres du musée. Parfois, je leur demande de reproduire le tableau en y apportant leur touche personnelle, en modifiant des éléments par exemple. On travaille aussi en musique, pour éveiller plusieurs sens en même temps. On peut également utiliser plusieurs techniques de dessin. Les ateliers commencent par une visite du musée, pour que tout le monde puisse s’approprier les lieux, suivi de la mise en pratique.

L’exposition présente ainsi toutes les œuvres créées au cours de ces ateliers, avec les consignes qui correspondent aux projets, pour que les visiteurs puissent plus facilement lire et comprendre les tableaux exposés.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'Echo Républicain.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)