EN BREF

La FNESI attend des mesures "plus ambitieuses pour l'hôpital public"

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Pour la Fédération nationale des étudiant(e)s en soins infirmiers (FNESI), qui le fait savoir ce matin par voie de communiqué, les mesures annoncées le 14 novembre dernier par Edouard Philippe en faveur de l'hôpital public ne sont pas à la hauteur des attentes des soignants, épuisés et des futurs professionnels de santé qui subissent ce système de santé. Comme l'ensemble des professionnels de santé, les étudiants en soins infirmiers sont convaincus que l’accès aux soins doit rester un droit fondamental et inaliénable ! C’est pourquoi les pouvoirs publics se doivent d’investir massivement dans le système de santé afin de garantir un parcours de soins cohérent et individualisé à chaque personne en demande de soins. Et de poursuivre, il est impensable qu’à l’aube de l’année 2020, année internationale du personnel infirmier, 72% d'entre eux se sentent exploités dans leur travail. Nous déplorons ces conditions de travail qui, si elles ne s’améliorent pas, correspondront à nos futures conditions d'exercice. En effet, les conditions de travail que les soignants subissent impactent considérablement l'encadrement des étudiants qui ne bénéficient pas d’un environnement favorable à leur apprentissage

Pour la FNESI, il n'est pas acceptable de voir des étudiants en stage sans encadrement adéquat alors même que leurs responsabilités sont engagées. Nous assistons également à des situations extrêmes où ils se retrouvent à pallier le manque de personnel, allant jusqu’à remplacer des professionnels absents. Pour les jeunes diplômés, la situation reste également tendue en terme de sécurité, le manque de personnel obligeant les services hospitaliers à recruter directement les jeunes IDE sans adaptation à l’emploi, les obligeant à exercer seuls. La FNESI soutient donc le mouvement et l'appel à mobilisation du mardi 17 décembre prochain et insiste sur la nécessité de reconnaître le travail des professionnels de santé à sa juste valeur en leur octroyant des conditions d’exercice décentes.

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)