EN BREF

Géraldine, infirmière courage dans l’enfer d’Ebola

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Le grand saut. Géraldine Bégué a quitté le confort de l’hôpital Daler à Fribourg pour aller se battre contre le terrifiant virus en Sierra Leone. Elle témoigne de son quotidien sur le fil du rasoir, la vie, la mort et les petits miracles.

Ici, on peut oublier tout ce qu’on aime lorsqu’on est infirmière, constate au téléphone Géraldine Bégué : prendre dans ses bras un patient pour le réconforter, lui parler, l’écouter. Ce geste si simple, toucher, est interdit à tous, expatriés comme Africains. Plus de poignées de mains, d’accolades, encore moins de caresses et de baisers.

Lire la suite sur illustre.ch

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)