EN BREF

Grippe 2018 : les vaccinés moins touchés !

Cet article fait partie du dossier :

Grippe

    Précédent Suivant

Cet hiver, le vaccin antigrippal a réduit la probabilité d’infection de près de 35%, selon des données publiées début mars 2018. Son efficacité a été particulièrement grande chez les jeunes. Les résultats intermédiaires de cinq études épidémiologiques menées dans une dizaine de pays d’Europe confirment en effet l’intérêt de la vaccination grippale. En comparant la proportion de vaccinés parmi les personnes atteintes de la grippe et la proportion de vaccinés dans la population générale, ils ont constaté que les bénéficiaires de l’intervention avaient bel et bien réduit leurs risques de contracter la maladie. Tous âges et toutes souches confondues, la réduction du risque apparaît voisine de 35%, avec des variabilités régionales liées aux souches virales en circulation.

La suite est à lire sur francetvinfo.fr

Retour au sommaire du dossier Grippe

Commentaires (0)