EN BREF

Grippe : le virus s'intensifie partout en France

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Selon les chiffres de Santé Publique France, la grippe connaît une reprise épidémique, tous les indicateurs de la maladie étant en augmentation.

Alors que la circulation du Covid-19 connaît un rebond sur l’ensemble du territoire, un autre virus respiratoire l’accompagne : la grippe, dont la phase endémique intervient tardivement cette année.

Des indicateurs qui grimpent

Selon le bilan hebdomadaire du 30 mars de Santé Publique France, en semaine 12, quasiment tous les indicateurs grippe étaient encore en augmentation en métropole, qui précise que toutes les classes d’âges et toutes les régions de France métropolitaine sont concernées. Le nombre de passages à l’hôpital a ainsi augmenté de 29% en une semaine, passant de 6 923 à 8 918, de même que celui des hospitalisations après passage (+22%, de 743 en semaine 11, à 908 en semaine 12). Le niveau d’intensité des syndromes grippaux pour les hospitalisations était en augmentation par rapport aux saisons précédentes, mais demeure à un niveau modéré en S12, note par ailleurs l’Agence. Et côté mortalité, une nette augmentation de la part des décès liés à la grippe issus du système de certification électronique est observée depuis plusieurs semaines ; les plus de 65 ans sont particulièrement touchés.

Des Français plus fragiles face à la grippe

D’habitude, le pic épidémique des virus respiratoires est atteint au mois de février, mais l’installation tardive de la grippe pourrait être due à une immunité collective moins importante, selon les virologues. Gestes barrière et confinement mis en place durant l’hiver 2020-2021 pour freiner l’épidémie de Covid-19 ont aussi limité le nombre d’infections grippales. S’y ajoutent une diminution de l’efficacité des vaccins, la campagne contre la grippe ayant débuté en octobre 2022, et la levée de l’obligation du port du masque en extérieur le 14 mars dernier, qui facilite la circulation du virus. Dans le contexte actuel, il est cependant important de rappeler l’intérêt des gestes barrières pour limiter la diffusion des virus grippaux et protéger les personnes à risque notamment les personnes âgées, rappelle, à toutes fins utiles, Santé Publique France. Des précautions d'autant plus importantes qu'existe le risque de co-infection avec le Covid-19.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)