EN BREF

Un hôpital condamné à payer près de 600 000 euros d’heures supplémentaires à des infirmiers

    Suivant

Le centre Nord-Deux-Sèvres a été condamné ce jeudi à verser près de 600 000 euros à vingt infirmiers anesthésistes au titre d'heures supplémentaires impayées.

Selon France Bleu Poitou, le tribunal administratif de Poitiers reconnaît en effet le préjudice subi par ces agents dont les heures de travail de nuit n'avaient pas été payées. Chaque infirmier va ainsi toucher entre 4000 et 70 000 euros de dommages et intérêts.En effet, entre 2012 et 2016, les plaignants étaient appelés à réaliser, une fois par semaine, des gardes de 24 heures. Mais les heures effectuées entre 20 heures et 8 heures du matin n'étaient pas considérées par la direction comme des heures de travail classiques mais comme des heures d' astreinte sur site représentant 50 % du taux horaire habituel.

Le tribunal administratif a estimé que ces infirmiers auraient dû être rémunérés normalement car il s'agissait bien d'un travail effectif et non pas d'astreintes. Ils n'avaient pas le droit de quitter l'hôpital et devaient être immédiatement disponibles pour d'éventuelles urgences ou pour la maternité.

POur en savoir plus, rendez-vous sur le site du Parisien.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)