EN BREF

Les IADE défendent une "cohabitation équitable avec la pratique avancée"

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

Comme d'autres corps de professionnels de santé auxquels ils s'associent, les infirmiers anesthésistes descendront dans la rue le 21 janvier. A l'appel du SNIA, ils sont invités à rejoindre la grève nationale menée contre - entre autres - des négociations salariales post Ségur iniques, une reconnaissance en berne, des étudiants exploités, une volonté d’exclusion des activités d’urgences pré-hospitalières, dit le communiqué du 19 janvier. Pour y voir plus clair, revenons un peu en arrière : en janvier 2016 déjà et alors que les fondements de la pratique avancée se mettaient en place en France, la Fédération internationale des infirmiers anesthésistes défendait la spécialité auprès de Marisol Touraine, alors locataire de l'avenue de Ségur. Cette spécialité infirmière est pionnière dans ce qui est maintenant reconnu comme la pratique avancée et a servi d'exemple pour le développement des pratiques intermédiaires au-delà de la seule délégation d'actes médicaux, revendiquait-elle à l'époque. Or les autorités, qui planchent en ce moment sur l'encadrement d'une cinquième mention de pratique avancée en médecine d'urgence, n'ont pas convié à la table des négociations le SNIA, qui réclame pourtant à travailler à un projet législatif en concertation, affirme Christophe Paysant, Président du syndicat. Autrement dit, réfléchir en amont pour éviter que des professionnels de même niveau d'études et aptes en partie à certains actes ne soient mis en concurrence, tout cela sans que la rémunération prévisionnelle ne soit équivalente. En l'état actuel du dossier, les périmètres des infirmiers de pratique avancée en médecine d'urgence et de ceux spécialisés en anesthésie vont se chevaucher, prévient-il, alors que la pratique avancée a toute sa place et que la cohabitation est possible. Des sujets, précise le communiqué, qui nécessiteront certainement de porter des actions spécifiques à la filière courant 2021.


La Rédaction Infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Pratique avancée

Publicité

Commentaires (0)