EN BREF

Il frappe un médecin et une infirmière aux urgences

Même si ces affaires sont peu fréquentes si l'on compare avec la région parisienne, la violence n'épargne pas pour autant les services hospitaliers du département. Un médecin et une infirmière des urgences de Vendôme en ont fait la douloureuse expérience. Les faits se sont produits dans la nuit du 12 au 13 janvier 2016 entre minuit et 1 h du matin.

Un jeune couple domicilié à Marchenoir s'est présenté à l'accueil. La femme âgée d'une vingtaine d'années se plaignait d'un fort mal de ventre. La femme médecin urgentiste qui l'a examinée lui a conseillé de consulter un gynécologue, ce qu'elle n'aurait pas accepté. Le ton est monté quand la jeune femme qui venait pourtant de refuser une consultation gynécologique, a affirmé à son compagnon qu'on refusait de la soigner. Très mécontent, le jeune homme âgé de 23 ans s'est énervé. Il a accusé la femme médecin d'incompétence, puis l'a bousculée et l'a violemment frappée à l'épaule au point de la faire chuter au sol. L'urgentiste souffre d'une entorse au poignet et a dix jours d'incapacité de travail (ITT). Une infirmière qui tentait de s'interposer a, elle aussi, essuyé des coups qui lui ont occasionné huit jours d'incapacité de travail. D'autres personnes présentes ont voulu intervenir alors que le couple partait.

Pour en savoir plus : lanouvellerepublique.fr

Publicité

Commentaires (0)