EN BREF

Infirmier intérimaire: une polyvalence parfois regardée avec méfiance...

Infirmière à Paris, Mathilde s'affaire auprès d'une patiente dans un service où elle ne passera pas plus de 24 heures. Elle a opté pour l'intérim, un choix rare dans la profession, qui exige une polyvalence et est parfois regardé avec méfiance par ses collègues d'un jour...

La suite est à lire sur lexpress.fr

Publicité

Commentaires (0)