EN BREF

Inquiétante augmentation des "chocs toxiques" liés aux règles

Le centre national de référence des Staphylocoques des Hospices Civils de Lyon alerte sur ce syndrome aigu, potentiellement mortel, qui peut toucher certaines femmes utilisant des dispositifs vaginaux pendant leurs règles. Brisant les tabous, le centre a récemment lancé une campagne lui permettant de collecter un nombre suffisant de tampons hygiéniques afin que des recherches puissent être menées sur des échantillons bactériens. Le nombre de cas était de 5 en 2004. Il dépasse les 20 cas dix ans plus tard. Le syndrome du choc toxique (SCT) reste rare mais son augmentation non expliquée inquiète les scientifiques. Il s'agit d'une maladie aiguë pouvant survenir au cours des règles lors de l’utilisation de dispositifs vaginaux (tampons, coupes menstruelles) chez des patientes souvent jeunes, en bonne santé et porteuses de la bactérie S. aureus productrice de TSST-1 au niveau vaginal. Rappelons qu'une femme de 23 ans a dû être amputée à cause de cette infection. 

Lire l'article "Inquiétante augmentation des "chocs toxiques" liés aux règles" sur le site francetvinfo.fr

Publicité

Commentaires (0)