EN BREF

IPA: médecins et infirmiers ne doivent pas être en concurrence...

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Le syndicat Coordination Nationale Infirmière (CNI) vient de publier un lettre ouverte à l'attention de la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Le texte demande notamment de revoir le décret qui définira le cadre d'exercice des Infirmier(e)s de Pratique Avancée, afin d'offrir aux IPA une autonomie rélle ainsi que de réintégrer la psychiatrie et la santé mentale aux domaines de compétences des IPA.

En effet, si avant tout, le syndicat a tenu à remercier la ministre d’avoir rapidement engagé les travaux afin de rendre concrète cette évolution, il remarque que si les projets du texte  ont suscité de vives réactions, il rappelle que médecins et infirmiers ne sont et ne doivent pas être en concurrence. Il s’agit de deux corporations essentielles à la prise en charge de patients qui doivent pouvoir exercer sereinement en complémentarité.

IPA est un nouveau métier en France, et les professionnels qui l’exerceront, devront le faire en collaboration avec les médecins mais également les infirmiers et ce dans le respect des compétences de chacun, souligne la lettre. La mise en oeuvre de cette évolution garde pour principal objectif : la plus-value économique et qualitative en termes de réponse aux besoins de santé. Le nombre de patients en attente de prise en soins face aux déserts médicaux reste en constante augmentation, ce qui expose les usagers à des différences de traitement.

Le CNI rappelle donc que, dans ce contexte, les IPA pourraient répondre à cette demande croissante. Mais pour cela, il est impératif que cette dernière bénéficie de l’autonomie nécessaire. Enfin, le champ de la psychiatrie précédemment décrit dans le domaine de compétence des IPA a, par la suite, été écarté. Plus que la déception de voir disparaître une potentielle réponse à la carence laissée par la fermeture des écoles spécialisées en 1992, c’est une inquiétude forte au regard des besoins et de l’effet délétère induit par cette absence pour de nombreux patients. Nous vous demandons donc de réintégrer la psychiatrie et la santé mentale aux domaines de compétences de l’IPA.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du CNI.

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (0)