EN BREF

IPA en prévention et contrôle de l'infection : proposition de la SF2H

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

Se lancer dans une réflexion théorique sur la pratique avancée infirmière dans le domaine de la prévention des infections constituait à la fois une évidence et une gageure pour la Société française d'hygiène hospitalière (SF2H). Soulignons qu'elle a publié en mars 2018 un référentiel métier hygiéniste (RMH) pour définir les compétences d’une équipe opérationnelle d’hygiène (EOH). La prévention des infections associées aux soins (IAS) est par essence pluri professionnelle et transversale ; cela a amené les EOH à s’inscrire dans un exercice coordonné avec un partage de tâches entre les professionnels autour du parcours de soin du patient et dans une démarche de réseau ville-hôpital. Et c’est donc très naturellement que la SF2H a lancé dans la continuité du référentiel une réflexion au sein de son Conseil d’administration sur un statut d’infirmier(e) de pratique avancée (IPA) en prévention et contrôle de l’infection (IPA en PCI). Document à présent finalisé.

Dans un contexte sociétal de réorganisation de l’offre de soins sanitaire et médico-sociale autour du parcours patient, alors que le cadre réglementaire pour l'exercice de pratique avancée infirmier est réglementé depuis juillet 2018, la place de l’infirmier est repensée. Pour la SF2H, désormais, le rôle de l'IPA est un vecteur d’innovation de notre système de santé. L’enjeu principal réside dans l’amélioration de l’accès aux soins pour les patients et suppose une formation spécifique avec le développement des compétences des infirmiers vers un haut niveau de maîtrise pour maintenir la qualité de prise en charge. L’IPA vise un double objectif : il s’agit d’une part de dégager du temps médical et d’autre part de développer l’attractivité pour la profession d’infirmier ainsi que la fidélisation de ces professionnels au sein des équipes de soin sur des pathologies ciblées.

Parce qu'il semble important et légitime d’inscrire notre discipline dans la nouvelle dynamique voulue par les autorités sanitaires, créer la fonction d’Infirmier de pratique avancée en prévention et contrôle des infections nous parait une des manières opportunes de faire face aux challenges de demain dans le domaine de la sécurité des soins argumente la SF2H qui produit un "rapport d'élaboration" intitulé "Infirmier en pratique avancée et prévention et contrôle de l'infection - 2019", accompagné d'une version courte pour en permettre une approche simplifiée et donc une diffusion élargie.

Retour au sommaire du dossier Pratique avancée

Publicité

Commentaires (0)