EN BREF

Des jardins pour les malades d'Alzheimer

Chaque malade est différent et possède sa propre histoire. La meilleure façon de l’aider est de s’en souvenir. Finalement, on se rend compte que contrer les risques liés à la déambulation peut contribuer au maintien d’une certaine autonomie. La réponse à apporter se situe au niveau de stimulation des sens par le végétal et la mise en espace, et de comment le patient/résident se meut et vit dans cet espace.

La suite est à lire sur jejardine.org

Publicité

Commentaires (0)