EN BREF

"Je souhaiterais qu’à l’issue de ces concertations, les étudiants en soins infirmiers retrouvent leur confiance envers le Gouvernement"

Cet article fait partie du dossier:

Formation en ifsi

    Suivant

Nous ne pouvons sortir d’une crise sanitaire ayant démontré des failles dans le système de santé actuel sans apprendre de nos erreurs. Au vu de la clôture prochaine du Ségur de la Santé, la Fnesi tient à se faire entendre auprès du gouvernement et a adressé une lettre ouverte au président de la République signée par Félix Ledoux, actuel président de la Fédération.

Dans ce courrier, la Fédértion rappelle la situation qualifiée d'iréelle dans lequel les étudiants en santé ont été plongés pendant près de 3 mois et martèle leur engagement sans faille. Ainsi, le “plan massif d’investissement et de revalorisation des carrières” que vous avez annoncé le 25 mars 2020 lors de votre allocution à Mulhouse a laissé entrevoir les espoirs d’un lendemain soucieux de nos conditions de formation. Le Ségur de la Santé, lancé le 25 mai 2020 par votre ex-Premier Ministre, apparaît aux yeux des étudiants en soins infirmiers comme un exercice de dialogue social dont les engagements du Gouvernement se traduiront par des “mesures fortes et significatives”, rappelle la Fédération.

Cependant, après sept semaines de concertations, force est de constater que les conclusions soumises à la signature de la Fnesi ne répondent pas aux propositions effectuées. Les étudiants en soins infirmiers ont depuis perdu confiance en ce fameux Ségur de la Santé alors qu'il devait également être un moyen de renforcer la sécurité des étudiants en soins infirmiers ainsi que d’améliorer leurs conditions de stage. C’est pourquoi je vous demande à ce que vous mettiez tout en oeuvre pour que le prêt et l’entretien gratuit des tenues professionnelles soient garantis par tous les établissements d’accueil en stage, souligne la lettre. La Fnesi revendique aussi que l’enveloppe budgétaire jusqu’ici attribuée aux étudiants en soins infirmiers soit revue à la hausse.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la Fnesi

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)