EN BREF

Une jeune femme tatouée se fait retirer 40 ganglions par erreur

Alors qu’elle se rendait à l’hôpital pour surveiller la progression de son cancer de l’utérus, une Américaine de 32 ans a, en juin dernier, subi l’ablation de quarante ganglions lymphatiques. En effet, après un PET-scan, les médecins de la ville d’Irvine (Californie) pensent voir deux tumeurs naissantes au niveau des régions iliaques. Après une analyse approfondie, ils constatent que des cellules cancéreuses ont migré vers les régions inférieures de l’abdomen. En réalité, ils avaient confondu les cellules tumorales avec de l’encre de tatouage. Cette même encre présente dans les 14 tatouages colorés, que la jeune femme arbore sur les jambes. L'erreur médicale a été relayée dans la revue scientifique Obstetrics & Gynecology.

Lire la suite sur 20minutes.fr

Publicité

Commentaires (0)