EN BREF

L'ANPDE salue la place accordée à l'enfant dans la stratégie nationale de santé

A l'occasion de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l'enfant (CNNSE) du 14 novembre 2017, Charles Eury, président de l'ANPDE, a tenu à saluer l'attention particulière accordée à la santé de l'enfant et de sa famille dans la stratégie nationale de santé. Lors de sa visite au 70e anniversaire de la profession d'infirmière puéricultrice en juin 2017, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, avait annoncé devant plus de 1200 professionnels que sa priorité était de construire la politique de santé de l'enfant et de sa famille. La lecture de la stratégie nationale de santé 2018-2022 et le volet spécifique accordé à la politique de santé de l'enfant démontre une véritable prise de conscience des effets sur le long terme, précise le communiqué de l'ANPDE, diffusé le 15 novembre.

Reste que si les objectifs sont les bons pour l'ANPDE, la question des moyens mis en oeuvre pour y parvenir doit être approfondie, notamment autour du rôle accordé aux puériculteurs. Il existe une problématique du métier de l'infirmière puéricultrice, souligne ainsi l'association. Or, celle-ci n'est pas optimisée par une utilisation pleine et entière de ses compétences au service de la santé de l'enfant et l'accompagnement de sa famille.

Lire le détail du communiqué sur le site de l'ANPDE.

Publicité

Commentaires (0)