EN BREF

La France engagée plus que jamais pour soutenir la Guinée face à Ebola

Cet article fait partie du dossier :

Epidémiologie

    Précédent Suivant

Communiqué de presse du 2 octobre 2014 - Ministère des Affaires étrangères et du développement international /Ministère des Affaires sociales et de la santé

L’épidémie de maladie à virus Ebola continue de s’aggraver en Guinée, au Sierra Leone et au Libéria. Conformément à l’annonce du Président de la République, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et Annick Girardin, secrétaire d’Etat chargée du Développement et de la Francophonie, intensifient l’engagement de la France pour soutenir les autorités guinéennes face à la crise sanitaire, à travers l’établissement d’un centre de traitement Ebola en Guinée pour soigner les populations les plus directement touchées par le virus. Le centre sera géré par la Croix-Rouge française avec un important soutien de l’Etat (Affaires étrangères, Santé, Défense et Intérieur), notamment par la mise à disposition de personnels de santé et d’un système d’évacuation sanitaire. Il sera doté d’une capacité de 50 lits et d’un laboratoire d’analyse biologique mis en œuvre par l’Institut Pasteur dans le cadre du projet confié à l'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé. La création de ce centre s’intègre dans le plan d’action global français qui représente aujourd’hui un effort de près de 35 millions d’euros d’aide bilatérale pour la seule Guinée et plus du double si l’on ajoute nos contributions multilatérales.

Retour au sommaire du dossier Epidémiologie

Publicité

Commentaires (0)